Description du projet

physiopathologie

Résumé :

Divers travaux indiquent que l’obésité est associée à une inflammation systémique chronique, contribuant à l’aggravation d’autres pathologies inflammatoires et suggérant un impact majeur des populations immunitaires associées à l’obésité sur la fonction pulmonaire. Ce projet vise à analyser les cellules immunitaires circulantes, du tissu adipeux et du foie, afin de déterminer si des dysrégulations immunes, corrélées aux altérations métaboliques, sont à l’origine de l’aggravation fréquente de la pneumonie à COVID-19 chez les obèses.

Objectif :

Ce projet fait l’hypothèse que l’inflammation préexistante induite par l’obésité s’ajoute ou s’associe à l’inflammation induite par le COVID-19, par le biais d’une altération quantitative ou qualitative des populations immunes conduisant à une aggravation de la pathologie.

Porteurs du projet :

David Dombrowicz et François Pattou