Description du projet

Résumé :

Le projet a pour but de déployer l’impression 3D dans le secteur de la santé, afin de produire sur place du matériel médical optimisé pour les patients et le personnel, dans le cadre de l’épidémie et à plus long terme.

Objectif :

Très courante dans les laboratoires tout comme les formations en sciences pour l’ingénieur, l’impression 3D est encore peu présente dans les hôpitaux et facultés médicales. Or l’épidémie de Covid-19 a bien montré l’importance de pouvoir produire à la demande des visières de protection ou des pièces de matériel utilisé par exemple par les services de réanimation.

L’objectif à court terme du projet est d’investir dans des capacités d’impression pour répondre à ce genre de demandes, en adaptant machines et procédés aux normes hygiéniques très strictes du matériel médical. À plus long terme, il s’agit de favoriser l’évolution vers la médecine de précision, afin de permettre aux services hospitaliers, par exemple, de fabriquer des pièces optimisées à l’anatomie et au contexte de chaque patient. Cette révolution des pratiques hospitalières doit s’accompagner d’une montée en compétence de l’ensemble des acteurs.

C’est pourquoi le projet prévoit notamment de mettre à disposition du matériel d’impression 3D pour les différents parcours de formation en santé.

Porteur du projet :

Nicolas BLANCHEMAIN