PRÉSENTATION

Lille : Une task force pour coordonner et accompagner les actions de recherche sur l’infection au Covid-19

Le CHU de Lille, l’Université de Lille, l’Inserm, le CNRS, l’Institut Pasteur de Lille, l’INRIA, Centrale Lille et l’I-SITE ULNE se sont dotés, depuis mars 2020,  d’une task force émanant du Comité de la Recherche en matière Biomédicale et de Santé Publique (CRBSP) pour coordonner et accompagner les actions de recherche sur le Covid-19.

image de présentation

A Lille, le soin et la recherche unis pour lutter contre le Covid-19

Cette task force rassemble des chercheurs, des décideurs de la recherche publique lilloise ainsi que des cliniciens et des biologistes, qui sont en première ligne de la lutte contre l’infection et de la prise en charge des patients.

« Les initiatives du monde de la recherche lilloise pour lutter contre le Covid-19 se multiplient : essais thérapeutiques, recherche clinique et fondamentale sur le coronavirus mais aussi soutien des unités de recherche en termes de ressources humaines, de matériels et de réactifs pour les activités de soin et de diagnostic virologique et pour la gestion des prélèvements de recherche. Ceci est extrêmement positif. La coordination mise en place entre les différents acteurs permet d’apporter chaque jour de nouvelles réponses aux besoins des patients » précise David Launay, Président du CRBSP et animateur de la task force.

Des moyens techniques, humains et financiers déployés

Cette task force s’est donnée pour missions de :

  • Accompagner la mise en œuvre de projets de recherche et essais cliniques;
  • Consolider et répartir les ressources financières nécessaires;
  • Faciliter / mutualiser la constitution de cohortes et de collections biologiques;
  • Coordonner l’appui des unités de recherche en matière d’équipements et de ressources humaines;
  • Communiquer.
image de présentation

« Dès le début de l’épidémie, les professionnels de la recherche du CHU se sont mobilisés massivement pour assurer un soutien à la recherche au lit du malade avec, dans un temps record, la mise en place de plus de 60 projets actifs dont 30 dont le CHU est promoteur », constatent de concert Karine Faure, chef du service d’infectiologie du CHU de Lille et Frédéric Gottrand, vice-président recherche du directoire du CHU de Lille.

image de présentation

Faire front tous ensemble

Cette démarche de coordination est menée en lien avec l’Agence Régionale de Santé (ARS). A titre d’exemple, une enquête destinée à l’ensemble des unités de recherche a été bâtie par la task-force pour évaluer les capacités humaines et matérielles mobilisables par les unités de recherche.

L’enjeu est ici d’étendre les capacités de diagnostic biologique du Covid-19 sous la houlette du Pr. Thierry Brousseau, chef du pôle de biologie pathologie génétique du CHU, missionné pour coordonner les démarches visant à organiser et à étendre ces activités de diagnostic biologique.

« Il était normal que nous nous organisions toutes institutions confondues pour venir en appui aux équipes tant fondamentales que cliniques qui, par la force des choses, développent des projets de santé de précision en situation pandémique » déclare Régis Bordet, directeur général de l’I-SITE ULNE.

Téléchargez la présentation ministérielle
logo task force